Thèmes de l’hyperréalisme

Il y a plusieurs thématiques explorées par les artistes du mouvement hyperréaliste, que ce soit l’art figuratif, la nature morte, les paysages urbains et les scènes narratives.

nature morte hyperrealismeLe style hyperréaliste plus récent est beaucoup plus littéral que le photoréalisme en terme de détail pictural exact. Il met un accent particulier sur​des thèmes sociaux, culturels ou politiques. Il fait aussi un contraste saisissant avec le nouveau photoréalisme concurrent et sa persistance à éviter les anomalies photographiques. Les peintres hyperréalistes simulent et améliorent des images photographiques précises pour produire des illusions visuelles de la réalité optiquement convaincantes, souvent dans un contexte social ou culturel.

Certains hyperréalistes ont critiqué les régimes totalitaires et les gouvernements du tiers-monde militaires à travers leurs représentations narratives de l'héritage de la haine et de l'intolérance. Denis Peterson, Latif Maulan et Gottfried Helnwein ont dépeint des déviations politiques et culturelles, ainsi que la décadence de la société dans leur œuvre. L’œuvre de Peterson, notamment, a comme point focal les diasporas, les génocides et les réfugiés. Helnwein, quant à lui, a développé une oeuvre non conventionnellement narrative qui est centrée autour des écarts passés, présents et futurs de l'Holocauste.

L’oeuvre de Travail est essentiellement une critique du mépris apparent de la société envers les démunis, les nécessiteux et les gens privés de leurs droits. Des sujets provocants incluent des images énigmatiques de génocides, leurs conséquences tragiques et idéologiques. Sur le plan thématique, ces artistes hyperréels controversés ont agressivement confronté la condition humaine corrompue à travers des peintures narratives comme moyen phénoménologique. Ces peintures réalistes contiennent un discours historique sur les mauvais traitements infligés à des êtres humains.

Les peintures et sculptures hyperréalistes créent davantage une solidité et une présence physique tangible grâce à l'éclairage subtil et les effets d'ombrage.

Les formes et les zones les plus proches de l'avant de l'image apparaissent au-delà du plan frontal de la toile. Dans le cas des sculptures, les détails ont plus de clarté que dans la nature. Les images hyperréalistes sont généralement 10 à 20 fois plus grandes que la source de référence photographique originale, tout en conservant une très haute résolution de couleur, de précision et de détail.

Plusieurs de ces peintures sont réalisées à l'aérographe, avec des peintures acryliques, à l'huile, ou une combinaison des deux. Les sculptures réalistes de Ron Mueck sont conçues à une échelle beaucoup plus grande ou plus petite que leurs modèles et font l'objet d'une minutie et d'un détail extrêmement convaincant grâce à l'utilisation méticuleuse de résines de polyester et de moules multiples. Les images numériques de Bert Monroy semblent être des peintures réelles prises à partir de photographies, mais elles sont entièrement créés à l’ordinateur, grâce à des logiciels de manipulation de photos, tels Adobe Photoshop et Illustrator.


Arts3

À propos de l'auteur

Arts3 Network

Chroniqueur d'art