Définition du mouvement photoréaliste

Le photoréalisme est un genre de peinture qui cherche à reproduire des peintures à l'exactitude photographique, à partir de photographies.

photoréalismeLe terme photoréalisme est principalement appliqué aux peintures du mouvement artistique des États-Unis qui émerge vers la fin des années 1960 et au début des années 1970.

Comme un véritable courant artistique, le photoréalisme a évolué du Pop art et en opposition aux mouvements de l’expressionnisme abstrait ainsi que de l'art minimaliste, en vogue à la même époque. Les photoréalistes utilisent une ou plusieurs photos pour rassembler les informations qui servent à créer leurs œuvres et il peut être soutenu que l'utilisation d'un appareil et de photographies fait de ce mouvement un descendant du modernisme. Toutefois, l'utilisation avouée de photographies dans le photoréalisme a rencontré de vives critiques lorsque le mouvement prend de l'ampleur dans les années 1960, cela même si l'art fait usage de dispositifs visuels depuis le XVe siècle.

L'invention de la photographie au XIXe siècle a eu trois effets sur l'art : les portraitistes et les scénographes ont été jugés inférieurs à la photographie et beaucoup se sont tournés vers la photographie comme carrière ; au sein des mouvements artistiques du XIXe et du XXe siècle, il est bien documenté que les artistes ont utilisé la photographie pour s'inspirer et documenter leur œuvre, sans jamais l'avouer ouvertement, craignant que leurs œuvres soient considérées à tort comme des imitations ; à travers l’invention de la photographie, les artistes se sont ouverts à beaucoup de nouvelles expériences. Ainsi, le point culminant de l'invention de la photographie est une rupture dans l'Histoire de l'art qui transforme la mission de l'artiste, maintenant chargé de reproduire les scènes qu'ils considère dans son environnement, sans avoir recours à sa mémoire.

Au moment où les photoréalistes commencent à produire leurs œuvres, la photo est devenue le moyen principal de reproduire la réalité et l'abstraction est le point focal du monde de l'art.

Le réalisme demeure un mouvement artistique important, connaissant même une résurgence dans les années 1930, mais à l’arrivée des années 1950, les critiques modernistes et l'expressionnisme abstrait ont considérablement minimisé le réalisme en tant que mouvement d’art sérieux. Bien que les photoréalistes partagent quelques aspects des réalistes américains, comme Edward Hopper, ils essaient de se distinguer le plus possible des réalistes traditionnels comme ils le font avec les expressionnistes abstraits. Les photoréalistes sont beaucoup plus influencés par le travail des artistes pop et réagissent contre l'expressionnisme abstrait.

Le mot photoréalisme est inventé par Louis K. Meisel en 1969 et parait sous forme imprimée pour la première fois en 1970, dans un catalogue du Whitney Museum pour l'exposition Vingt-deux réalistes.

Louis K. Meisel, deux ans plus tard, élabore une définition en 5 points à la demande de M. Stuart Speiser, qui a commandé une importante collection d'œuvres photoréalistes, qui plus tard vont servir à une exposition itinérante appelée Photo-Realism 1973: The Stuart M. Speiser Collectionn, qui est donnée au musée Smithsonian en 1978, et se déplace par la suite.

    La définition de Louis K. Meisel était la suivante:

  • Le photoréaliste utilise la caméra et la photographie pour recueillir des informations.
  • Le photoréaliste utilise un moyen mécanique ou semi-mécanique pour transférer les informations sur la toile.
  • Le photoréaliste doit avoir la capacité technique de donner à son travail un fini photographique.
  • L'artiste doit avoir exposé des œuvres en tant que photoréaliste avant 1972, pour être considéré comme un des principaux photoréalistes.
  • L'artiste doit avoir consacré au moins 5 ans au développement et à l'exposition d’œuvres photoréalistes.

Arts3

À propos de l'auteur

Arts3 Network

Chroniqueur d'art